Dossier chasse Périscope Quels sont les chiens interdits à la chasse ?

L’adage veut que l’on dise que le chien est le meilleur ami de l’Homme. Il est également LE compagnon idéal lors de nos parties de chasse. Il est celui qui partage nos joies d’avoir fait mouche ou notre déception d’avoir manqué de peu un beau gibier. Néanmoins, tous les chiens ne sont pas autorisés à chasser, il existe des chiens interdits à la chasse.



Pour ce nouveau dossier, CHASSE PASSION passe en revue les quelques races autorisées à chasser et lesquelles ne le sont pas.

Nous vous rappelons qu’en matière de législation, votre chien doit être tatoué ou pucé et pour le bien être de l’animal, pensez à le faire vacciner ainsi qu’à effectuer un suivi vétérinaire régulier.

Les différentes catégories

La France compte 8 millions de chiens répartis sur 330 races différentes (Source : Fédération National des Chasseurs). Sur ces 8 millions, la moitié (tout de même) sont utilisés pour la chasse, le tout réparti sur 150 espèces.

Il existe actuellement 5 groupes pour les chiens de chasse :

Vous avez ce que l’on appelle les chiens courants que l’on utilisera généralement sur du gibier à poil. Généralement, les chiens de cette catégorie sont utilisés pour leur robustesse, leur odorat et leur capacité à poursuivre le gibier. Vous retrouvez dans cette catégorie des chiens comme le Poitevin, Le Beagle, le Grand Bleu de Gascogne ou le Billy. A savoir que ces mêmes compagnons sont aussi utilisés pour la chasse à courre.

Si vous êtes plus gibier à plume alors nous ne saurons trop vous conseiller de vous diriger vers un chien d’arrêt. Utiles de par le fait qu’ils indiquent aux chasseurs l’emplacement du gibier, le lèvent et le rapportent. Vous trouverez dans ce groupe des races comme L’Epagneul Breton, Picard, Français, de Pont-Audemer, le Setter, le Pointer etc…

Les leveurs de gibier (Le Springer Spaniel par exemple) et les retrievers (Labrador et Golden) vont être utilisés sur tous types de gibiers. Leur capacité à déloger le gibier, repérer sa chute et à le rapporter facilement à leurs maîtres forment ses atouts maîtres. Il s’agit d’un bon compromis pour les chasseurs qui effectuent aussi bien de la chasse de gibier d’eau qu’à poil.

Nous avons enfin les spécialistes de la chasse souterraine et des débusqueur de terriers : les chiens de terrier. Cependant, cette catégorie pourrait se scinder en deux sous-catégories : les jack russel terrier, les fox terrier, les jadg terrier et les teckels. Alors que les premiers seront davantage dans le débusquage du gibier se situant sous-terre, les teckels vont directement chasser au sein même du terrier.

Les chiens interdits à la chasse

Dans un arrêté du 1er août 1986, il est stipulé dans l’article 8 que la chasse avec des lévriers pur sang ou croisés est interdite. Elle est néanmoins autorisée en Espagne, au Portugal ainsi Salutations, Webmasterque dans certains pays de l’Est.

Alors que la loi est très claire pour l’utilisation des lévriers, elle l’était beaucoup moins pour les chiens de première et seconde catégorie tout du moins au début car désormais la législation est ferme sur le sujet.

Néanmoins, un petit développement s’impose :

Sont issus de la première catégorie, les pitbulls, les chiens de type Mosas et autres car ils sont considérés comme des chiens d’attaque. Cependant, s’ils sont inscrits au LOF (Livre des origines français), ils sont alors relégués dans la seconde catégorie.

Dans cette seconde catégorie, nous retrouvons les chiens de garde et de défense type Rottweiller.

En ce qui concerne le domaine public, la loi est très claire : “ils doivent nécessairement être muselés et tenus en laisse par une personne majeure dans les lieux publics (article L. 211-16 du  du code rural et de la pêche maritime (CRPM))”.

Brard et Sarran

Reste à définir ce qui relève d’un lieu public ou non lors d’un acte de chasse ? Est-ce qu’un bois est considéré comme un lieu ouvert au public ?

L’Etat a tranché puisqu’une loi votée en 2015 et parue au Journal Officiel dans la foulée précise que l’utilisation de chiens de type molossoïdes croisés ou non, incluant les dogues argentin, est interdite de par leur caractère dangereux et qu’ils ne sont pas conformes à la vénerie dans notre pays. Il paraît donc désormais complexe d’affirmer que la loi est floue sur le sujet.

En résumé, le choix d’un compagnon à quatre pattes doit se faire de manière intelligente et selon votre style de chasse et non pour répondre à une mode ou toute autre tentation.

Quels sont les chiens autorisés à la chasse

Stock armurerie
Depuis presque 20 ans au service de la chasse et des chasseurs sur Internet. Traiter l’actualité cynégétique au quotidien, informer les chasseurs des nouveautés, vous offrir les meilleurs contenus chasse (vidéos de chasse, photos).

Laisser un commentaire

Veuillez entrer votre commentaire !
Veuillez entrer votre nom ici